Choupette (o\_!_/o)

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

 

Cox de noces

21 mai 2016

Surprise faite à Julien par Fanny : c'est Choupette qui a conduit la mariée à l'église, puis les mariés à la salle de réception.


La voiture balai de ce mariage sur le thème du cinéma n'était autre que la Jeep de Jurassic Parck! Rouillon a pris un instant des airs de Saint-Dizier et ce fut l'occasion de belles rencontres. Ce fut un réel plaisir de contribuer à cet événement.


Félicitations aux jeunes mariés!


654.jpg


655.JPG


656.jpg

 

C'est pas le pied !

14 mai 2016

Certes des trous existaient déjà dans mon caoutchouc de marche pied côté conducteur. Mais c'est en récupérant ma cox au garage de Bréhal que je me suis aperçu que le caoutchouc était carrément sorti de son logement! A quelques semaines d'un événement pour lequel Choupette se doit d'être belle, c'est plutôt "agaçant".


Il faut donc ajouter le coût et le temps de changement de cette pièce à liste des points négatifs de cette visite chez Flat4spé. Et en l’occurrence ils n'avaient pas cette pièce en stock mais uniquement le marche pied complet, deux fois plus cher! Aussi, je n'ai même pas pu en profiter pour utiliser mon avoir.


Voyons tout de même le positif, ce nouveau caoutchouc est beaucoup plus esthétique. La pose n'est pas facile, mais possible puisque j'y suis parvenu. Le décapeur thermique, pas trop près bien sûr, assouplit utilement le caoutchouc.

652.JPG

653.JPG

 

Vibrations et gicleur de ralentit

1 mai 2016

Oui j'ai renoncé à faire un jeu de mots avec ce titre...


Alors que la cox sort de révision chez le mécanicien, avec les déboires que l'on sait, voilà qu'elle se met à vibrer. J'observe que ce désagrément, qui donne l'impression quasi continue que l'on va caler, disparaît en montant dans les tours.


Au détour d'une discussion avec Mic, il me suggère de regarder les gicleurs de ralentit : si l'un deux est bouché, le moteur ne tourne pas sur tous ses cylindres au ralentit engendrant un déséquilibre et cette forte vibration; en montant dans les tours ce ne sont pas les mêmes gicleurs qui opèrent et le moteur tourne bien.
Après vérification des gicleurs de mes deux carburateurs, j'ai effectivement trouvé un micro débris dans un gicleur de ralentit! Encore bravo et merci Mic!

651.JPG

 

Plaquette de tableau de bord

24 avril 2016

Il y a des améliorations qui commencent déjà à dater, et à se détériorer...


Il s'agit ici de la plaquette d'indications du tableau de bord qui, initialement faite en papier cartonné, doit à présent être refaite. Pour un coût modique, un cordonnier a effectué le travail avec une finition bien meilleure et une durée de vie qui sera certainement plus longue. Si seulement tout pouvait être aussi facile, rapide et peu coûteux!


649.JPG

650.JPG

 

On the road...

14 avril 2016

Sur la route de Bréhal, je suis passé devant ce garage "vintage".


647-.JPG


648.JPG

 

Flat4spécialities, 2 tours, 1 point ?

En effectuant le premier lavage de Choupette de l'année, je me suis rendu compte qu'une des pipes d'admission bougeait. Faute de temps pour m'occuper de cela et d'autres soucis, je me suis dit que c'était l'occasion de tester un nouveau mécanicien "spécialiste VW aircooled".

Car 13 ans après l'achat de ma première cox (ça ne nous rajeunit pas), je n'ai toujours pas dégoté un prestataire qui soit à la fois efficient, fiable, stable, budgétairement accessible et pas trop loin de mon domicile.

Désespéré, j'ai donc tenté le garage Flat4spécialities situé à Bréhal, dans la Manche. Ce n'est pas à côté mais ça fait partie des moins loins. Lors de la prise de rendez-vous, rapide, nous avons convenu avec le chef d'atelier, arrangeant, une date de dépôt et de retrait de la cox, tenant compte des 2h30 de route me séparant du garage. Sur place, j'ai exposé les défaillances à résoudre : pipe desserrée, courroie lâche et in-réglable, charnières de porte passager grippées et, profitant de l'occasion, allumage électronique à installer.

644.JPG

Rappelez-vous, le 11 mai 2012, le kit d'allumage électronique m'a lâché à l'entrée du circuit des 24 heures du Mans, me faisant rater ma première session de roulage de la journée. Le temps passe vite. C'est donc 4 ans après que j'envisage de le remettre. Mais voilà, le chef d'atelier me rappel le lendemain du dépôt de la cox pour m'avertir que le kit Ignitor n'est pas compatible avec mon allumeur, et que c'est pour cela qu'il avait "cramé" à la première installation. Je choisis alors de faire changer l'allumeur (environ 70€ hors main d’œuvre) pour absolument installer l'allumage électronique. Le devis me parvient dans la foulée... Il est salé, d'autant que le coût horaire de main d'oeuvre est de 75€ TTC : du haut de gamme. Eh oui, ai-je omis de le préciser, le garage qui possède une partie mécanique, carrosserie, sellerie (partielle) et une entité de négoce, s’occupe principalement de Porsche anciennes!


Le haut de gamme ne pouvant souffrir d'aucune faille, je me dit que j'ai peut-être trouvé le bon garage, mis à part le critère "budgétairement accessible".

Je récupère la cox la semaine suivante. Les jours de congé sont difficiles à poser donc le planning est calé avec précision : cox, longue halte à la plage par cette belle journée, descente sur Rennes pour rejoindre les enfants chez les grands-parents, etc.


Nous arrivons en début d'après-midi au garage. Le chef d'atelier absent, nous repartons sans trop d'informations mais sans souci sur le court trajet vers la plage. De la plage vers Rennes, ça ce complique : manque évident de puissance, le moteur chauffe outre mesure et il ne veut pas redémarrer à chaud après l'arrêt sur l'aire de repos! Bref, elle roule beaucoup moins bien qu'avant! La surchauffe moteur créé même une nouvelle tâche brune sur la jupe arrière. Je m'aperçois également que le pot d'échappement est descendu d'au moins 10 centimètres.


Après contact téléphonique, et chamboulant complètement mes maigres congés, je retourne le lendemain après-midi à Bréhal. Vu les circonstances, la cox est prise en charge dès mon arrivée. Verdict : l'allumage électronique n'est pas compatible avec mon bloc moteur. Il serait issu d'un combi, d'après leur recherche depuis le numéro de bloc. Or ils ont déjà eu ce cas d'incompatibilité sur un combi... Mon ancien allumeur est donc remonté et le comportement de Choupette est radicalement différent. Je m'en tire avec un avoir égal au prix de l'allumeur repris. Notez bien : mon numéro de bloc commence par "B", ce qui d'après la documentation Flat4ever correspond à un type 1! Bref, du coup le chef d'atelier m'explique les autres travaux effectués.

La poulie était voilée, expliquant bien le souci de courroie. La pipe était juste desserrée. Le réglage carburation a été fait. Les charnières de porte ont été débloquées à l'aide de dégrippant : je suis écœuré car j'ai moi-même appliqué une cure de WD40 sur une longue durée sans succès. Son dégrippant est de marque Winn's et serait "oxygéné", optimisant sa pénétration. Ensuite quelques va-et-vient de portière ont suffit....soit une heure à 75€ TTC!

Pour la descente du pot d'échappement, il n'y a aucune explication puisqu'ils n'y ont pas touché. L'absence d'explication me contrarie plus que le fait même qu'il soit descendu, car je ne peux pas prévenir le problème. Dès que j'aurai un moment, je regarderai ça moi-même de plus près.

645.JPG

Conclusion : j'oscille entre satisfaction et gros mécontentement - entre indulgence et intransigeance. Certes ils ont réagit face à la panne, m'ont repris directement et le reste des travaux semble, à court terme, concluant. Mais cette panne est survenue suite à leur action, et alors qu'ils avaient déjà rencontré cette défaillance! Vu l'aspect de ma Choupette Nascar et la configuration mécanique, ces mécaniciens expérimentés ne peuvent ignorer que le bloc moteur n'est pas d'origine. Préjudices : aller-retour empiétant sur le temps à passer en famille; coût important en carburant; dégradation de la jupe mais aussi de la mécanique qui a chauffé; paiement de la main d'oeuvre pour l'installation de l'allumage électronique, qui n'avait pas lieu d'être avec un bon diagnostic...


En tous cas, je n'ai toujours pas trouvé de prestataire efficient (efficace oui, mais délai allongé et surcoût), fiable (pas du premier coup et à vérifier à moyen terme), stable (ça oui il semble bien installé), budgétairement accessible (pas à ce tarif, en particulier les 75€ pour un dé-grippage) et à proximité de mon domicile (pas vraiment à 2h30 de route, même s'il y a la mer pour compenser le voyage).

 

Ce n'est pas qu'un au revoir

10 août 2015

Violette, coccinelle découvrable de 1961, devait me servir de "donneuse de caisse" pour refaire ma Choupette Nascar.


Ce projet initialement retardé à cause d'un autre, immobilier, est finalement carrément annulé. En manque de temps et d'argent, nécessaires pour faire un vrai garage à mes 2 autres coccinelle, la vente de Violette s'est avéré utile. Elle est néanmoins restée dans le département puisque l'acheteur habite au sud du Mans. Je risque donc de la revoir, enfin roulante!

641.JPG "Au revoir Violette"

642.JPG

643.JPG Ce n'est plus qu'un souvenir.

 

REVSC 2015 : nous sommes dans le futur !

19 juillet 2015

Pas de voiture ni de skateboard volant et pourtant nous y sommes, en 2015.
C'est l'année où se rendent, à l'aide de la DeLorean voyageant dans le temps, Doc et Marty dans le film culte "Retour vers le futur II". A savoir qu'ils partent de l'année 1985. Nous célébrons donc les 30 ans du film "Retour vers le futur" et les miens également !
Nous pouvons enfin comparer l'imagination de Robert Zemeckis à la réalité : outre les voitures volantes, les chaussures ne se lassent pas non plus toutes seules, les pizzas ne s'agrandissent pas en mode "réhydratation" par contre les gens ont des centaines d'amis virtuels. La haine et des contenus aussi inutiles qu'immoraux se propagent sur une toile invisible, jusque sur des téléphones "intelligents" dans les poches de nos jeans que nous ne retournons toujours pas, mais qui sont désormais slim!

L'énergie n'est toujours pas extraite de quelques déchets puisque le monde tourne plus que jamais au pétrole et au charbon. Pas de quoi être optimiste donc, sauf si on se rend à la rencontre européenne des voitures stars de cinéma et de télévision !


Déçu par ce présent, j'ai pu me replonger dans mon passé, celui des films et séries cultes : "Retour vers le futur" bien sûr, "SOS fantômes" (j'ai revu les 2 films de retour en Sarthe), "L'agence tous risques" ou encore "K2000". D'ailleurs Michael Scheffe, créateur de KITT, était présent (vidéos ci-après) aux côtés de la réplique de haute technologie et haute qualité des italiens d'American garage.


Après un trajets de 5 heures (en cox!) en grande partie d'autoroute, nous sommes tout juste arrivés pour l'inauguration de la rencontre le vendredi soir. C'était à l'espace Camille Claudel, lieu de l'exposition dédiée au film "Retour vers le futur", constituée d'une petite partie (déjà impressionnante) de la collection privée d'un passionné. La visite, guidée par le collectionneur, était agrémentée par la présence de Michael Scheffe. Ce dernier, qui comme je l'indiquais a créé KITT, a aussi participé à la création de la célèbre DeLorean voyageant dans le temps, de la "DS taxi" mais aussi de multiples accessoires comme les mécanismes pour la nourriture d'Einstein (chien de doc) au tout début du premier film de la saga. Des échanges surréalistes, que j'ai en partie filmé, ce sont poursuivis autour de la réplique de KITT assez tard dans la soirée.


Cette soirée a été l'occasion de belles retrouvailles, trois ans après notre première participation à l’événement, et de belles rencontres. Je pense notamment aux équipages de "Sergent" et de l'explorer Jurassic Park.


Une quarantaine de véhicules ont participé à cette édition exceptionnelle. Je n'ai pas l'ambition d'en diffuser toutes les photos car d'autres sites le font mieux que moi.

619.jpg Premier lieu d'exposition (samedi) au Leclerc Saint-Dizier, partenaire de l’événement.

620.jpg Deuxième lieu d'exposition (samedi) au casino de Giffaumont, également partenaire. Bumblebee (Transformers) avant et après rajeunissement, et la méchante Police interceptor.

621.jpg Sergent de "Cars": équipage vraiment très sympathique, investi en famille dans l'organisation! Merci encore pour cet accueil.

622.jpg Cyril et Ronia, venus du canton de Berne, adorent les balades au milieu des dinosaures.

623.jpg Troisième lieu d'exposition (le dimanche) au parc du Jard à Saint-Dizier.

624.jpg L'agence tous risques au complet.

625.jpg

626.jpg

627.jpg

628.jpg

629.jpg

630.jpg

631.jpg D'après la rumeur (générique de "La coccinelle revient"), Choupette et KITT auraient flirté par le passé.

632.jpg Michael Scheffe, créateur de la voiture pour la série K2000.

633.jpg "La coccinelle à Monté-Carlo" ("classique") à côté de "La coccinelle revient" (Nascar). Cette Choupette serait issue du Disneyland californien, utilisée à l'occasion des 50 ans du parc. Cependant, sans doute repeinte, elle est blanche et non blanc perle. Mais la majorité du public, voir sa quasi totalité, pense que c'est la mienne qui est de la mauvaise couleur!

634.jpg

635.jpg Fils de passionné, ce p'tit pilote n'a même pas 3 ans et une combinaison (produit dérivé authentique de 2005) que je lui envie.


640.JPG


636.jpg La véritable DS transformée en taxi pour Retour vers le futur 2, à côté de la DeLorean de Claude.

637.jpg

638.jpg Horloge de Hill Valley?

639.jpg A bientôt dans le futur!

 

Rencard Wheels & Rust

27 juin 2015

En ce samedi soir c'est en famille, et avec deux cox, que nous nous sommes rendus au rencard du club sarthois. Au Speed Park, le décor "rock'n roll, hot rod, rusty, vintage" était planté. Ubu nous a rejoint avec une "petite" heure de retard, accompagnement de deux jeunes filles oblige : Anaïs et Emilie.

Malgré la charge de deux enfants en bas âge, nous avons un peu profité de l'ambiance musical et même d'un show burlesque. Félicitations aux Wheels & Rust pour l'organisation et ce partenariat.

Quelques belles photos:

http://guimbarde-et-circuit.eklablog.com/rencard-wheels-and-rust-au-speed-park-du-mans-a118045354

616.jpg

617.jpg

618.jpg Les voitures de papa

 

Gueule d'ange

10 mai 2015

Lassé par les pannes de clignotants et de veilleuses avant à répétition, j'ai décidé de changer entièrement de système. J'ai acquis une paire de phares "angel eyes" (ou "yeux d'ange" pour les mauvais en anglais) au Super VW festival 2014, il y a longtemps donc. Le temps est venu de les installer sans difficulté majeure mais avec une nécessaire adaptation tout de même. Je conserve en effet les cerclages, verres et supports existants. Les chromes subissent une rénovation grâce à un produit très efficace trouvé à la "bourse auto moto rétro" du Mans.


Les clignotants et veilleuses jusque là conservés étaient ceux issus du bricolage du précédent propriétaire. Sortes de douilles électriques non adaptées, passées dans un trou grossier du support de phare, ils étaient sujets à des faux contacts et difficilement accessibles pour le changement d'ampoule.

Les veilleuses sont désormais intégrées aux "angel eye" puisqu'elles constituent le cercle lumineux. Les clignotants sont remplacés par des bandes LED, beaucoup plus visibles allumées, mais plus discrètes que les ampoules une fois éteintes. Le montage de résistances en parallèle des bandes LED est nécessaire : leur consommation est tellement faible que la centrale de clignotants augmente la fréquence de clignotement comme si une ampoule était grillée.


Le rendu est résolument plus moderne, ce qui ne choque pas pour une voiture de film de 2005. La visibilité est augmentée et avec ces yeux, Choupette fait encore plus vivante!

613.jpg

614.jpg

 

La vie à la campagne...

6 mai 2015

612.jpg

 

Super VW festival 2014 : herbie lovers

27 juillet 2014

Très proches de la totale improvisation, nous avons in-extrémis réussi à rassembler la quasi totalité des répliques plus ou moins fidèles de notre cher Herbie (ou chère Choupette).


Ubu avais en effet proposé un rendez-vous via le forum, que moi-même je ne consulte jamais. Du coup j'ai fait passer un appel auprès du "speaker" de la manifestation, déposé des papiers sur certains pare-brises et prié pour que les autres aient lu le forum.

Nous avons finalement rassemblé six "53" (il y en avait au moins deux autres sur le meeting), trouvé un lieu pour des photos souvenir et pris l'initiative de faire un de ces roulages sur piste en groupe constitué. Par chance, nous nous sommes retrouvés en tête de roulage, de quoi faire de très belles photos et générer des souvenirs simplement extraordinaires.
Ce grand moment a été agrémenté par la découverte d'une très belle réplique (même si toujours perfectible) de la Choupette "classique".

597.jpg

598.jpg

599.jpg

600.jpg Classique et Nascar, le commun des mortels ne voit même pas la différence. D'ailleurs il ne la voit même pas avec les autres répliques qui sont plus de très beaux hommages. Pourtant il y a là deux philosophies et un travail montre de réalisation.

601.jpg

602.jpg

603.jpg

604.jpg

605.jpg

606.jpg

607.jpg

608.jpg

On peut largement y croire et penser, un instant, être sur un circuit californien.

609.jpg

610.jpg

611.jpg

D'aucun commentera certainement : "la frime".
Effectivement il faut bien en profiter lorsque le réel dépasse l'imaginaire. Car un gamin de 6 ou 7 ans regardant Un amour de coccinelle, même aussi rêveur que je l'étais, ne pouvait imaginer être un jour à bord de sa propre Choupette, roulant seule, sur le circuit le plus mythique au monde, en tête d'un convoi de répliques d'Herbie et de dizaines d'autres VW aircooled!


Il y a de quoi rabattre le caquet de tous ces cons qui veulent vous faire redescendre sur terre, enfant comme adulte.

 

Super VW festival 2014 : ambiance sur le circuit

Comme écrit précédemment, j'ai d'abord boudé cette balade au ralentit sur le circuit. Finalement c'était particulièrement grisant.
C'est l'occasion de laisser Choupette rouler seule, de prendre des clichés originaux, de profiter différemment du meeting et du circuit, de rouler autrement...

Assez énervant : le roulage réel était réservé à quelques privilégiées.

589.jpg Regardez Emilie et sa belle forme phallique sur la pavillon. Au risque de paraphraser Ramzy : "sérieusement, elle déchire sa caisse"

590.jpg

591.jpg Kelly découvre le mouvement VW et y prend goût. Pendant ce temps Ubu se la joue " je promène ma gonzesse".

592.jpg

593.jpg

594.jpg

595.jpg

596.jpg HEU-REUX

 

Super VW festival 2014 : ambiance dans les stands

Même dans les stands, Herbie s'est amusée à narguer les visiteurs. Ces deux personnes se demandent si quelqu'un télécommande Choupette pour la faire klaxonner, démarrer seule, cligner des phares... Mais non les gars, elle est magique!

584.JPG Ce n'est pas ce genre de "bolide" que je suis habitué à voir dans ces stands...

585.jpg Est-ce que monsieur se la joue un peu?

586.jpg La journée est passée très vite. Et pourtant, moi je n'ai pas quitté le meeting pour aller manger ou chercher de la compagnie (si quelqu'un se reconnaît...). J'ai passé pas mal de temps à discuter avec nombre de passionnés et le cousin Jany venu voir ce nouvel évènement. J'ai fait de multiples allers-retours entre le village, sa bourse d'échange peu garnie, les parkings d'exposant et la piste. Ayant déjà effectué de vrais roulages à pleine vitesse sur le circuit, j'ai d'abord boudé leurs "roulages" à 15km/h sur le circuit Bugatti, par séries de 50 voitures.
Et puis en fin de journée, retrouvant notamment Ubu, nous nous sommes décidés à jouer le jeu de la balade à deux balles. Sauf que l'attente dans les stands a commencé à se prolonger drôlement. Il y avait de plus en plus de véhicules, bien plus de 50... Sans le savoir nous étions engagés dans la grande parade ouverte simultanément à l'ensemble des véhicules du meeting. Heureusement ce fut encore un moment sympathique d'échange entre passionnés. Car sinon l'attente fut très longue avec une sacrée surprise au bout : nous n'avons même pas fait un tour complet du circuit. L'organisation faisait sortir tous les véhicules de la piste vers le camping, via le souterrain sud. Il s'agit de l'autre "imprécision" du programme que j’évoquais : à 18h le site fermait ses portes!

587.jpg

588.jpg

589-.jpg

 

Super VW festival 2014 : ambiance dans le village et le camping

Aucun programme digne de ce nom n'a été mis en ligne sur la site officiel alors qu'il en existait un, distribué à l'arrivée sur le site. Il s'agit là d'une très étrange stratégie commerciale. Sachant que les seules informations diffusées étaient incorrectes!

Je m'explique : lorsqu'on lit "ouverture des portes à 8h" le samedi, on peut s'attendre à pouvoir rentrer à 8h... Eh bien non! En fait seul le camping était accessible à cette heure, et le site à 9h.

Je me suis donc garé à l'entrée du camping (du houx), soit juste à l'entrée du souterrain sud, et suis aller rendre visite à Anaïs & co. qui étaient arrivés la veille. Aussi, dès l'ouverture (réelle) des portes je me suis mis dans la file et ai obtenu rapidement une place sans subir d'embouteillage. Et il ne fallait mieux pas perdre de temps dans les embouteillages, car "l'imprécision" du programme nous réservait une autre surprise de taille.

Bien placée dans le village le dimanche, Choupette n'a pas arrêté de klaxonner les visiteurs et d'allumer phares et lave-glace. Les jeux d'eau étaient propices sous ce climat clément.

574.jpg

575.jpg Les VW remplacent les habituels "support paddocks".

576.jpg Garée à l'entrée du camping le samedi soir, Choupette est vue de la majorité des festivaliers faisant l'aller-retour vers le concert. D'autant qu'elle s'amuse à faire quelques "clins d’œil" (elle allume ses phares) et klaxonne quelques passants.

577.jpg

578.jpg Toujours aussi enthousiaste le dimanche matin, je suis rentré dès l’ouverture des portes. Le village était encore endormi, plusieurs stands se mettaient en place ou avaient le rideau baissé et surtout personne ne contrôlait l'accès. Je me suis donc installé en bonne place devant un vendeur de produit de nettoyage. A son ouverture, je lui ai proposé de démontrer son produit sur ma Nascar...

579.jpg

580.jpg Bruce Meyers : concepteur du célèbre (auprès des initiés) buggy Manx, il était la "star" du festival pour laquelle les organisateurs ont beaucoup communiqué.

581.jpg

582.jpg Ah ce n'est pas comme dans ses clips, avec des bimbos en bikini qui lustrent la caisse avec leurs... Mais bon, se faire laver sa voiture gratuitement pendant que l'on se promène dans le meeting, c'est plutôt plaisant.

583.jpg C'est une première et ma position dans le village y est je pense pour beaucoup : LE site des VW aircooled a diffusé un cliché de ma cox.

 

Rallye Monté'carl by Anaïs

21 juin 2014

Ce rallye organisé à l'initiative d'Anaïs nous a emmené au travers le Perche, dans le nord Sarthe et l'Orne. Contrairement à ce qu'on pouvait penser, nous ne nous sommes pas suivis. Et d'ailleurs dès le départ de La Ferté-Bernard, nous avons été perturbés par la première déviation et avons réussi à nous "écarter" de l'itinéraire prévu.

Et puis nous n'avons pas hésité à nous arrêter devant ce "musée privé" mis à disposition des passants : une station service rétro. Autant dire que les "chronos" n'étaient pas la préoccupation. Nous profitions de tous les paysages traversés, forestiers ou urbains, car les amateurs de vieilles pierres peuvent être comblés dans ce secteur.

Nous nous sommes tout de même retrouvés (attendus) aux principaux points d'étapes. Le premier était à La Perrière. Ce village ressemble à un décor de cinéma et offre sur ses hauteurs une superbe vue.

Bon je ne détaillerai pas non plus toute la journée car il fallait la vivre! Mes parents, venus en 2CV, ont également apprécié. Même Izia dans son siège auto a été plutôt sage et a bien profité de la halte méridienne au bord de l'eau. Avec Elodie nous avons alterné les fonctions de pilote et co-pilote en ne se chamaillant (presque) pas. Nous avons même pris la tête d'une partie du groupe en fin de journée.

Merci encore aux organisateurs! Après le Spring VW picnic, ce nouvel évènement confirme mon regain d'enthousiasme pour le mouvement.

564.jpg

565.JPG

566.jpg

567.jpg

568.jpg

569.jpg

570.jpg Il y a de quoi être ébahi lorsque l'on aperçoit de loin la basilique Notre-Dame de Montligeon, plantée au milieu de ce désert champêtre.

571.jpg

572.jpg Le groupe en fin de journée. Nous étions "un peu" en retard sur le programme mais prenions quand même le temps de nous arrêter devant des sites remarquables (ce blog est dédié aux voitures donc je ne mets pas les photos de monuments ni de famille, mais c'était "chouette"!).

 

Sarthe Spring Picnic

20 avril 2014

C'est une jolie balade et de bons moments de convivialité qui nous ont été proposés par le German Cruiser. Comme quoi il est possible de se faire plaisir lors d'un meeting exclusivement VW aircooled, je finissais par vraiment en douter.

Le programme : visite d'un élevage d'autruches (avec dégustation), picnic au bord de l'eau sous un soleil radieux (ce qui n'était pas évident en début de journée) et pour finir visite d'un moulin à eau, avec entre chaque étape une belle balade en convoi de cox et combi.

Nous verrons, dans une toute autre mesure, si le Super VW festival peut confirmer un regain d'enthousiasme pour le mouvement. Ce sera tout de même un événement de grande ampleur, en Sarthe, et surtout sur le plus mythique circuit du monde.

Merci Anione.

560.JPG

561.JPG

562.JPG

563.JPG

 

L'aileron s'envole, les paupières se lèvent

12 avril 2014

L'aileron doit sûrement empêcher la voiture de s'envoler lorsque celle-ci dépasse les 300km/h. Mais dans l'usage quotidien, on est en droit de se demander s'il ne génère pas une surconsommation de carburant.
Les cox, malgré leur forme arrondie, ne bénéficient pas d'une bonne aérodynamique. Mais avec une planche perpendiculaire à l'écoulement de l'air sur la partie arrière, et de véritables poches à air au-dessus des phares, ça ne doit rien arranger. Compte tenu de l'utilisation quotidienne actuelle, j'ai donc décidé de sacrifier (momentanément) ces éléments pourtant nécessaires à une bonne réplique de la voiture du film.
Je verrai avec le temps si cela modifie notablement la consommation.

556.JPG Une fois l'aileron retiré, la lèvre sur la partie supérieure du capot se voit d'autant mieux. D'origine elle passe à l'intérieur de la caisse pour un capot à fermeture "classique". Ici elle est inutile et inesthétique, je l'ai donc meulée.

557.JPG Le lèvre étant coupée, il serait possible de limiter encore les perturbations d'air à l'arrière en refermant complètement le capot.

558.JPG Avec et sans paupière de phare, la cox fait un drôle de clin d'oeil.
Non lavée depuis des mois, trois passages de brosse et gant de lavage ont été nécessaires pour retrouver sa couleur.

Au démontage des phares, et sachant que je venais de laver la cox, les bols étaient pleins d'eau. Je les ai donc percés afin qu'elle s'évacue, ce qui est nécessaire également en cas de pluie.

559.JPG La silhouette de la voiture est résolument modifiée.

 

Entretien

Avec 250 km parcourus chaque semaine, l'entretien courant n'est pas à négliger. Pourtant, après la vidange faite en retard, j'ai aujourd'hui procédé au premier réglage des culbuteurs depuis l'installation du moteur!

Non ce n'est pas sérieux, mais quand on manque de temps... En l’occurrence il faut démonter le silencieux d'échappement pour accéder aux culbuteurs des cylindres 1 et 2. L'opération est donc un peu plus longue que la normale.

553.JPG

554.JPG Les kilomètres laissent des traces sur la carrosserie et le moteur.

555.JPG

 

Daily Driver

28 mars 2014

Suite au déménagement, Choupette devient un vrai "daily driver" comme on dit dans le milieu VW, c'est à dire qu'elle roule tous les jours. Le siège auto y est désormais installé à demeure. Et bien que le porte monnaie soit en souffrance vu sa consommation de carburant, c'est un plaisir quotidien de la conduire. Dire qu'elle sortait moins d'une fois par mois auparavant!

551.JPG

552.JPG

« - page 1 de 39